Les Argentins ont-ils un vrai plat traditionnel ?

janvier 2, 2023

Si dans la cuisine argentine, la viande tient une place essentielle, définir un vrai plat traditionnel de la Patagonie, issue de la pampa et de la culture globale du pays est un vrai challenge. Et vous allez voir, qu’il n’y a pas que le bœuf dans le pays. Les produits agricoles y tiennent également un rôle prépondérant, donnant naissance à une cuisine d’une richesse et d’une délicatesse insoupçonnées.

L’asado, de la viande à toutes les sauces

Le barbecue à la sauce argentine est une mode qui dépasse ses frontières. Véritable institution culinaire, l’asado met en valeur toutes les parts du bovidé. Le bife de lomo en est le plat central, une partie tendre et dépourvue de graisse,un des meilleurs morceaux que l’on peut retrouver sur l’animal. Mais vous pouvez également gouter aux intestins soigneusement préparés.

A découvrir également : Où apprendre l’art de la poterie traditionnelle à Fez, Maroc ?

Vous savez ce que c’est le choripan ? Si les Argentins avaient inventé le hot-dog, il l’appellerait surement le choripan. Comme le tacos au Mexique, le choripan représente l’esprit street-food comme il se doit en Argentine. Le Choripan, c’est de la saucisse, la plupart du temps du chorizo, que l’on déguste avec du pain.

Locro et chimichirri

Qui a dit que les argentins ne savaient faire que de la viande ? Certes la viande n’est jamais bien loin dans les recettes. Pour l’hiver, le locro est la star locale. Fait à base de citrouille et du maïs, ce précieux potage comprend également une multitude de viandes. Cuit à feux doux, vous allez le déguster avec du chorizo, de l’estomac de vache (mondongo) et bien évidemment de la pancetta.

A lire en complément : Gastronomie Argentine Régionale : Les Spécialités des Différentes Provinces

Avec le chimichurri par contre, point de viande puisqu’il s’agit d’une vinaigrette. Elle sert d’accompagnement aux viandes ou encore pour faire mariner du poisson. Le chimichurri peut être très épicé, voici pourquoi : elle est faite à base de vinaigre et de persil, du piment et plein d’autres épices. Il n’y a pas que le ketchup dans la vie…

En guise de dessert, vous prenez quoi ?

Dans le monde entier, dès qu’il est question de dessert argentin, tout le monde pense au Dulce de leche. Ce n’est que du lait, du sucre et de la vanille, pourtant le gout est divin. Les ingrédients sont mélangés, jusqu’à obtention d’un caramel très doux. C’est le point de départ d’un grand nombre de recettes made in argentina.

En tête de liste, flan au dulce de leche et alfajores. Comme son nom l’indique, c’est du flanc avec du dulce de leche, et puis c’est tout. Peu importe la recette, dès que vous l’accompagnerez de dulce de leche, les Argentins le valideront. Autre dessert que les Argentins considèrent comme une tradition, les alfajores. Ce sont deux biscuits fourrés avec de la crème, vous l’aurez compris, dulce de leche (mais pas que).

Au rayon boisson, qu’est-ce qu’il y a ?

Le maté, c’est la boisson nationale en Argentine. Beaucoup plus célèbre que le thé ou encore le café. Fait à base de mate, un Argentin en consomme plus de 150L par an.