Paperasses et formalités pour l’Argentine ? Le guide du routard

novembre 18, 2022

De nombreuses personnes choisissent la terre d’Argent pour leurs vacances, voire pour s’y installer définitivement. En effet, l’Argentine ne manque pas de charmes. Couts de la vie moins élevés qu’en Europe, des paysages diversifiés et à couper le souffle, une animation détonante de tous les instants, il n’en faut pas plus pour rendre ce pays d’Amérique latine séduisante.

Attention à votre passeport

C’est le document essentiel pour voyager autour du monde. Et pour l’Argentine, il est recommandé d’avoir un passeport qui restera valide au moins 6 mois après la date de retour prévue. Veillez également à ce que le passeport dispose du nombre de pages suffisantes pour vos pérégrinations dans le pays.

Sujet a lire : Quelle est la meilleure période pour une excursion dans les champs de lavande de Valensole, France ?

Si vous venez en famille, vous devez savoir que les enfants, mineurs ou non, doivent avoir leurs passeports individuels. Dans tous les cas, il est toujours utile de préparer leurs passeports. Quand l’enfant doit voyager avec seulement un parent, il est recommandé d’avoir sur soi un certificat de filiation ou encore une autorisation de sortie (surtout si l’enfant n’a pas le même nom que le parent).

Le Visa pour l’Argentine

Si vous êtes un ressortissant français, suisse ou encore de la Belgique, vous n’avez pas besoin de visa pour rejoindre l’Argentine. Un constat valable pour un séjour de moins de 3 mois. Pour les autres nationalités, il est préférable de se renseigner avant de se lancer dans la préparation du séjour.

A lire en complément : Partir en Argentine : le point sur les finances

Prenez également garde aux mesures qui accompagnent la pandémie de covid-19. Le statut vaccinal est à vérifier en tenant compte de votre pays de destination, ici en l’occurrence l’Argentine.

Vivre en Argentine : les formulaires administratifs à remplir

Si vous raisonnez sûr du plus long terme, c’est-à-dire un séjour de plus de 3 mois ou encore une expatriation en bonne et due forme, les visas sont nombreux. Le moyen le plus simple pour y vivre c’est par le biais du programme Vacances-Travail (PVT). C’est un programme qui est totalement gratuit. Les citoyens français de moins de 35 ans sont éligibles à ce programme.

Bien évidemment, le PVT répond à quelques conditions (simples) tels que :

  • Le fait d’avoir entre 18 et 35 ans,
  • Être en possession d’un passeport valide au moment de la demande,
  • Détenir la somme de 2500 euros pour commencer son séjour en Argentine, etc.

Attention, comme n’importe quelle autre destination dans le monde, des quotas sont à respecter. Pour une expatriation en Argentine, les demandes sont parfois très faibles, ce qui augmentera vos chances d’obtenir le précieux sésame.

Partir travailler en Argentine, pour quel salaire ?

Si vous voulez vivre en Argentine, vous devez impérativement parler l’espagnol. C’est un prérequis, et c’est également ce qui vous permettra de trouver rapidement du travail. La maitrise de l’espagnol, c’est également la clé d’une intégration réussie dans le pays.

Les secteurs qui recrutent le plus  sont :

  • Le domaine de l’énergie,
  • Le secteur des banques et de la finance,
  • L’enseignement de la langue anglaise,
  • Les nouvelles technologies, etc.