Les meilleures viandes d’Argentine

janvier 5, 2023

L'Angus est la race de bœuf la plus présente en Argentine, une race très prisée des amateurs de viande rouge. Pendant leur voyage en Argentine, les touristes ne manqueront pas ces gros morceaux de viande qui rentrent même parmi les cultures culinaires des peuples. Préparer ces mets, présent dans presque tous les repas, est d'ailleurs l'une des spécialités culinaires des Argentins. Trouvez dans cet article la culture culinaire argentine à travers la viande argentine.

La viande de bœuf argentine : l'emblème du pays

La viande argentine se voit comme la meilleure au monde. Ceux qui y sont venus pour un voyage culinaire y trouveront leur compte. Pourquoi est-elle si appréciée ? Tout simplement, parce que la viande de bœuf argentine est de très bonne qualité. Les éleveurs et les producteurs surveillent soigneusement les bœufs depuis leur champ jusqu’aux assiettes. L’asado avec une excellente parilla est la meilleure façon de cuisiner de la viande. Cela représente la réputation du pays.

A découvrir également : Les spécialités culinaires du Nord-Ouest argentin

Les races de bœuf les plus appréciées

Les Aberdeen Angus rouges foncés et noirs sans cornes font partie des races très consommées en Argentine. Sa chair rouge foncé donne un grain fin et régulier. De même pour sa couleur marbrée, son goût et son succulent font sa renommée. Parfait pour un barbecue, le carré de bœuf vous constitue une belle grillade comme l’Angus manimha ou la colita de cuadrilla, qui est l’aiguillette baronne, conique, marbrée moelleuse et onctueuse. C’est un délicieux plat de faux-filet.

Les Argentins choisissent souvent leur viande en fonction du plat préparé et du lieu où elle va être cuisinée. Pour une viande rouge et tendre, il existe trois sortes de bœuf que le cuisinier utilise. Il s’agit de Vaquillona ou d’une jeune femelle de 15 mois, de Novillo un jeune bœuf de deux ans et de Ternero qui est un veau de 10 mois.

A lire en complément : Le maté d'Argentine : comment le préparer à la perfection ?

Les différentes viandes dans la cuisine argentine

Tous les morceaux de viande se cuisinent différemment. D’autant plus, il existe plusieurs types de pièces toutes intéressantes. Ci-après quelques exemples de viande que les Argentins préparent chez eux. L’asado de Tira est une côte de bœuf grillé pendant deux heures. Le vacio, un morceau délicieux et gras. En entrée, vous avez le choix entre le chorizo ou la saucisse argentine, la morcilla ou le boudin noir. Sans oublier les abats ou achuras ou encore un morceau de provolone ou provoleta grillé.

L’art de l’asado et du parillas

C’est une technique spécifique pour braiser de la viande de bœuf. Il s’agit d’embrocher la viande de façon verticale, à la cruz, ou d’une manière horizontale posée sur une grille ou une parilla. L’asado est basé sur un processus de cuisson lente de la viande, qui peut prendre plusieurs heures. La viande obtenue, quelle que soit la pièce, est tendre et fondue. La viande se cuit du côté gras pour la braiser sans la brûler. Pour exécuter l’asado, cela est réservé à un asador ou une personne désignée. Quant aux parillas, ils sont présents dans la vie quotidienne des Argentins. Même les grands restaurants n’y sont pas moins, c’est tout un art pour griller la viande.

Les autres viandes consommées en Argentine

Pour le bœuf, d’autres morceaux ne sont pas inclus dans l’asado, mais méritent d’être dégustés en restaurant ou chez soi. Tel est l’exemple de la bife de chorizo, bife de lomo ou l’entraña. Outre la viande de bœuf, les Argentins aiment préparer également le poulet, l’agneau ou le cochon (en l’occurrence le lechón ou le cochon de lait. Les viandes de bœuf sont agrémentées de diverses sauces comme le chimichurri. Une fois cuite, elle est accompagnée d’un vin typique argentin et d’une salade.